Magazine n°19

Le reportage : Le voyage des gens du voyage


C’est un magazine de rentrée mais il y flotte encore un air d’évasion, d’escapade, d’été, de vacances. Pour notre reportage, nous avons accompagné des Lillois –qu’on appelle gens du voyage, ou gitans, ou manouches– dans une excursion à Paris. C’était bien gai.


Les interviews : Le Romanès, le Français et quelques langues de plus..-

Notre séquence interviews est consacrée à la pratique des langues. Une gymnastique tout en souplesse : de parole en parole, du romanès (la langue tsigane) au français en passant par quelques autres idiomes, entre réalisme et plaisir…

Magazine n°18

Les interviews : Ce que ça fait d’être expulsé

De nombreux ménages de culture rom, dans la métropole lilloise et dans notre région, ont déjà vécu un « démantèlement » du bidonville où ils vivaient. Le récit de ces expériences ne pouvait que se retrouver un jour dans notre magazine. Les témoins roms interviewés dans ce numéro 18 racontent donc cela : ce que ça fait d’être expulsé de son logement précaire… une fois, deux fois, trois fois.

Le reportage : Une cabane-école au Hellu

Notre reportage est plus constructif, au sens propre du mot. Nous avons suivi la réalisation d’une « cabane-école », dans le campement du Hellu à Lezennes, par le collectif d’architectes « L’atelier volant » et de jeunes habitants du lieu…

Magazine n°17

Les interviews par Florin : Le travail

Numéro spécial, ce mois de mai 2016 : Parole de Roms par un Rom ! Nous avons proposé à Florin Lingurar, qui vit dans un campement à Haubourdin, de co-réaliser les interviews de notre magazine. Il a choisi le thème du travail et a interrogé des personnes de sa connaissance sur le sujet, tout en découvrant quelques aspects techniques du tournage et de l’entretien vidéo. Le résultat est intéressant et instructif.

Le reportage : Marcela & Ion, le long chemin

Ion Stoïca et sa femme ont quitté la Roumanie en 1997. La même année, Marcela Petrovici, la nièce de Ion, a pris également le chemin de l’exil, avec ses parents. Rapidement les deux familles sont arrivées dans le bassin minier du Pas-de-Calais. Elles ont connu les pires conditions de vie mais n’ont jamais perdu de vue leur ligne d’horizon : s’intégrer en France. Aujourd’hui, Ion et Marcela habitent dans de vrais logements, ils travaillent ; les enfants de Marcela vont à l’école. Un chemin de deux décennies, parcouru à force de volonté et ponctué de quelques très belles rencontres avec des Français. Un parcours retracé par Ion et Marcela eux-mêmes ; ils ont co-réalisé avec nous le reportage qui suit.